Exposition parrainée par:

Billets d’entrées

Menu

Sautez vidéo

Exposition parrainée par:

L´Artiste

Jean-Michel Basquiat
Brooklyn, New York, 1960 | New York, 1988

Jean-Michel Basquiat, 1984
Photographie de Lee Jaffe, Copyright, Tous droits réservés
Courtoisie de LW Archives

Jean-Michel Basquiat, 1984
Photographie de Lee Jaffe, Copyright, Tous droits réservés
Courtoisie de LW Archives

60s

1960 Naissance le 22 décembre à Brooklyn, New York, d’un père haïtien, Gérard, et d’une mère d’origine portoricaine, Matilde.

70s

1974 Du fait de motifs professionnels paternels, il vit deux ans à Porto Rico.

1976 La famille rentre à New York. Basquiat entre à l’école Edgard R. Murrow High School. Quelques semaines plus tard, il intègre la Cityas School, école expériementale dont les méthodes se basent sur la pratique.

1977 Création de l’artiste fictif SAMO (acronyme de « Same Old Shit »), nom sous lequel il collabore avec le tagger Al Díaz pour exprimer sur les murs de Manhattan des idées politiques, religieuses et philosophiques, de nature hermétique et parfois comique.
Il quitte alors l’école.

1978 Abandon du foyer familial.

1979 Formation du groupe de musique Channel 9 avec Michael Holman, Shannon Dawson et Vincent Gallo.

80s

1980 Première exposition de ses travaux lors d’une exposition collective organisée par le groupe Collaborative Projects Incorporated (Colab) et la Fashion Galerie dans un bâtiment vide de la 41st Street et la Septième Avenue, dans la zone du Times Square new yorkais. Certains des artistes aux côtés desquels il intervient sont David Hammons, Jenny Holzer, Kiki Smith et Kenny Scharf.

1981 Protagoniza la película Downtown 81, originalmente titulada New York Beat Movie, dirigida por Edo Bertoglio.
Un article consacré à son travail est publié dans la revue Art Forum, signé de la main de Rene Ricard, et intitulé « The Radiant Child ».

 

1982 Exposition individuelle à la Galleria d’Arte Emilio Mazzoli de Modène, en Italie. Son œuvre est incluse dans l’exposition Transavanguardia: Italie–América de la Galleria Civica del Comune de Modène, en Italie, aux côtés de celle des artistes Sandro Chia, Francesco Clemente, Enzo Cucchi, David Deutsch, David Salle et Julian Schnabel. Première exposition individuelle aux États-Unis, à l’Annina Nosei Gallery de New York. Réalisation d’expositions individuelles accueillies par les galeries Bruno Bischofberger de Zurich, Marlborough Gallery de New York et Gagosian Gallery de Los Angeles. Participation à la Documenta 7 de Kassel en Allemagne.
Rencontre avec Andy Warhol.

 

1984 Réalisation d’une série de travaux aux côtés d’Andy Warhol et Francesco Clemente. Une sélection de ses peintures des trois dernières années est exposée à la Fruitmarket Gallery d’Édimbourg, et voyage par la suite à l’Institute of Contemporary Arts (ICA) de Londres et au Museum Boijmans Van Beuningen de Rotterdam.

1985 Exposition à la Galerie Bruno Bischofberger de Zurich, à la Mary Boone Gallery de New York, et à l’Akira Ikeda Gallery de Tokyo.
Une de ses photographies apparaît en couverture du New York Times Magazine, illustrant un article intitulé « New Art, New Money: The Marketing of an American Artist ».

 

1987 Exposition à la Galerie Daniel Templon de Paris.
La mort de Warhol, le 22 février, l’affecte profondément. En sa mémoire, il crée l’œuvre Gravestone.

1988 Expositions individuelles à la Vrej Baghoomian Gallery de New York, à la Galerie Yvon Lambert de Paris et à la galerie Hans Mayer de Düsseldorf.
Exposition de plus de soixante travaux à la Kestnergesellschaft de Hanovre.
Après un séjour à Hawaï pour tenter une désintoxication de son addiction aux drogues, Basquiat est trouvé mort le 12 août dans son appartement de New York, apparemment des suites d’une intoxication par cocktail de drogues.